Accueil  |  Nous joindre  |  Accès aux membres  |  EN/FR
ACTRA Montreal Notre équipe de directionComitésSalle des NouvellesActuellement en TournagePrix ACTRA

Our Union Spécialisation des membres
Notre industrie
Agents artistiques
Directeurs de la distribution des rôles
Perfectionnement professionnel
Partenaires et liens
AFBS
Ententes
ACTRA nationale
Producteurs
Trouver un artiste-interprète

Que rechercher dans un agent

Ce que je recherche dans un agent artistique et ce qu’un agent artistique recherche dans un artiste-interprète?

Ce sont deux des questions les plus fréquemment posées par les artistes-interprètes à tous les stades de leur carrière. Il n’y a pas de règle absolue, mais nous vous suggérons de suivre les lignes directrices ci-dessous lorsque vous cherchez un agent.

D’abord, voici des conseils d’ordre général.

Le choix d’un agent est une décision qui vous revient.  Ne choisissez pas un agent simplement sur la base qu’il plait à quelqu’un d’autre.  Il est important que vous et votre agent soyez d’accord  sur vos aspirations de carrière et votre gamme de compétences et habiletés.

Vous n’avez pas à être les meilleurs amis (en fait, c’est quelque chose qui est déconseillé!), mais vous devez faire preuve d’un respect mutuel.

Faites-en un partenariat.  Beaucoup de gens entrent dans une relation d’affaires avec leur agent en croyant que l’agent « travaille pour eux », comme si l’agent était un employé personnel. La plupart des relations d’agent/comédien fonctionnent mieux lorsqu’un partenariat est établi. Les deux parties ont un rôle à jouer dans le succès d’un artiste-interprète.

 

Que dois-je rechercher dans un agent?

Vous cherchez un agent qui veille à ce que ses clients soient vus par des directeurs de distribution des rôles. Demandez-lui le genre de relation qu’il entretient avec ces directeurs.

Certains directeurs de distribution des rôles respecteront davantage la reconnaissance de talents dont font preuve certains agents. Cela dit, un engagement avec un nouvel agent peut s’avérer bénéfique.  Ces agents peuvent rapidement acquérir une réputation de disposer de talents nouveaux et intéressants. Cependant, n’hésitez pas à leur demander depuis combien de temps ils font des affaires.

Votre agent ne devrait pas vous demander d’avancer de l’argent immédiatement pour quoi que ce soit. Règle générale, vous devrez lui fournir un nombre approprié de photos, un curriculum vitae qu’il mettra à jour régulièrement et qu’il imprimera sur l’entête de lettre de son entreprise. Dans l’éventualité où un agent vous demanderait de débourser certains frais à l’avance, ou de suivre des cours spécifiques avant qu’il ne s’occupe de vous, bien dans un tel cas, vous pourriez vouloir poursuivre vos recherches.  Votre agent devrait gagner de l’argent uniquement lorsque vous travaillez, et non pas percevoir des sommes pour des photos, des cours, des portfolios d’Internet ou pour toute autre chose.

Vous ne voulez pas d’un agent qui représente 10 000 autres personnes. La plupart des agents sérieux représentent un nombre limité de personnes  dont ils croient aux talents.  Vous pouvez donc avoir de la difficulté à trouver un agent qui vous représentera au premier abord, mais vous en serez reconnaissant en fin de compte.

Demandez à connaitre leur taux de commissions.  Le taux en cours est de 15 %, mais certains agents peuvent facturer que 10 % pour un travail théâtral ou vocal. N’oubliez pas de vous informer à l’avance et de vérifier si vous devrez payer en plus  la TPS et TVQ (cela fait une différence pour vous – au lieu de payer 15 $ pour chaque portion de 100 $ de gains, vous payerez probablement 17.25 $-ce qui ne fait pas une grande différence sur un montant de 100 $, mais sur un montant de 10 000 $ cela fait une très grande différence!)

Informez-vous  sur la façon dont l’agent envisage de gérer vos employeurs actuels, par exemple, si vous avez déjà établi une relation avec une maison de production de messages publicitaires qui vous embauche régulièrement. Vous devriez en discuter avec l’agent et décider de quelle façon  vous comptez gérer cet employeur à l’avenir.

Informez-vous à savoir si vous êtes censé signer quelque chose. Il n’est pas rare que les agents signent un contrat avec leurs clients. Ces contrats établissent habituellement certaines dispositions telles que : -combien de temps vous acceptez de travailler ensemble, comment vous pouvez renouveler ou annuler votre relation, les services que l’agent fournira, comment les paiements doivent être versés et ce qui arrive à ces sommes qui vous sont dues si vous rompez votre relation. Ils peuvent aussi vous demander de signer un type de “procuration”. Cela signifierait que votre agent recevrait vos chèques provenant des producteurs, les encaisserait et vous payerait les sommes qui vous sont dues moins sa commission. Dans un tel cas, l’agent devrait alors aussi accepter de vous fournir un rapport comptable approprié à la fin de chaque année. Dans tous les cas, ne vous sentez pas dans l’obligation de signer hâtivement et sur-le-champ tout document si vous n’êtes pas à l’aise avec certaines modalités. Apportez le document et posez des questions si nécessaire.

Soyez conscient que n’importe qui peut ouvrir boutique et se faire appeler un « agent ». Il n’existe pas de diplômes ou de cours  pour être reconnu comme un véritable agent artistique. Alors, informez-vous, faites vos devoirs et soyez prudent avant de signer quoi que ce soit.

 

Qu’est-ce qu’un agent cherche en moi?

C’est la question à un million de dollars -tout comme la beauté est dans les yeux de celui qui regarde, on peut regarder le « talent » de la même manière.  L’agent doit croire que votre apparence est suffisamment recherchée et que votre talent est suffisamment développé pour l’obtention d’un emploi éventuel.

C’est un fait difficile à accepter, mais votre apparence  a un impact énorme sur le travail que vous obtiendrez dans l’industrie cinématographique (le monde du théâtre est beaucoup plus indulgent à cet égard). Si vous êtes jeune et vous projetez clairement un personnage type, l’agent peut avoir plus de difficulté à vous « vendre » auprès des directeurs de distribution des rôles.   S’il possède déjà quelques personnes  dans votre tranche d’âge et de votre type, il peut ne pas retenir vos services à ce moment-là.

Les agents recherchent également un artiste qui a acquis une certaine expérience – non pas que vous devez posséder un curriculum vitae exhaustif, mais ils veulent savoir si vous avez déjà joué de la comédie.   Ces informations leur confirmeront au moins deux choses – premièrement que quelqu’un a estimé dans le passé que vous étiez assez talentueux pour vous accorder un rôle, et deuxièmement,  que vous détenez une certaine expérience pratique et que vous ne serez pas pris de panique lorsque le directeur criera « action! ».

La formation est importante, et si vous ne possédez que peu d’expérience professionnelle, un agent regardera souvent vos activités antérieures et la formation que vous avez suivie.

Un agent est aussi intéressé par des questions intangibles –  jusqu’à quel point êtes-vous dédié à l’art de la scène?  Est-ce vraiment la façon dont vous envisagez de gagner votre vie? Travaillez-vous à autre chose à temps plein au cas où le métier de comédien ne fonctionnerait pas?  Nous ne parlons pas d’avoir un emploi pour payer le loyer quand les choses sont au ralenti; nous parlons ici de ne pas être disposé à vous engager pleinement dans ce métier qui se révèle tant un art qu’une profession.

Si vous possédez des vidéos avec des séquences sur lesquelles vous avez travaillé, un agent peut demander à les voir avant de décider de vous représenter  (c’est toujours une bonne idée de commencer à collectionner ces séquences afin de les utiliser un jour dans une bande démo).  Et ne soyez pas surpris s’il vous demande de faire un monologue ou d’enregistrer une audition sur bande vidéo. La plupart des comédiens qui travaillent au théâtre ont mémorisé au moins un monologue contemporain et un monologue classique, car ils ne savent jamais quand ils seront appelés à en réciter un. De nombreux ateliers offrent l’expertise d’artistes en matière de monologues ou encore, vous pouvez acheter des monologues proposant des textes spécifiques.

Un agent doit avoir un moyen d’évaluer votre capacité à  jouer un rôle. Un agent sérieux ne vous acceptera pas uniquement parce que vous lui dites que vous êtes un grand comédien. Donc, que vous lui présentiez votre curriculum vitae indiquant votre expérience antérieure en tant que comédien ou que vous lui récitiez un monologue, vous devrez lui démontrer vos compétences, alors soyez prêt!

Parlons spécifiquement d’enfants pour un moment, et ce qu’un agent recherche dans un enfant-artiste. Tout d’abord, la décision de vouloir devenir un comédien ou de travailler dans un autre secteur du monde du divertissement relève de l’enfant, et non des parents.  Dès la première rencontre, il est assez facile de deviner qui a pris la décision. Deuxièmement, un enfant qui  réussit bien en classe connaitra probablement plus de succès. Être un comédien signifie avoir la capacité  de réunir,  en même temps, une variété de compétences, y compris de bonnes aptitudes de lecture, un vocabulaire étendu, de la patience, de bonnes habitudes d’études (pour apprendre les textes) et une bonne éducation de base (pour comprendre le scénario, l’intrigue, les directives, et ainsi de suite).   Les enfants qui éprouvent des difficultés en classe peuvent trouver cette industrie difficile à gérer.

Le point de départ pour les gens qui se cherchent un nouvel agent (ou envisage de changer d’agent) est de recueillir des renseignements supplémentaires sur la façon de choisir un agent,  ce qui serait probablement une bonne idée. Par exemple, obtenez une copie du code de déontologie des agents de l’industrie du spectacle. Rappelez-vous qu’à l’extérieur de la province de la Colombie-Britannique, il n’existe aucune loi et aucun règlement régissant les agents artistiques, et l’ACTRA ne  détient aucune juridiction sur ceux-ci.

La meilleure suggestion que l’on puisse vous donner est de faire vos devoirs et de sollicitez des avis.

 

 

 
Confidentialité  |  Mentions juridiques  |  Plan du Site